La Chine représente une opportunité et non une menace pour le Royaume-Uni : ministre chinois des AE
2020/07/28

La Chine a toujours été pour le Royaume-Uni une opportunité et non une menace, un complément et non un désavantage, une solution plutôt qu'un défi ou un risque, a déclaré mardi le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi.

Dans une conversation téléphonique avec son homologue britannique Dominic Raab, M. Wang a souligné que la Chine comme le Royaume-Uni sont des membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et des pays influents au niveau mondial, et qu'ils ont un énorme espace et potentiel de coopération dans les affaires internationales.

Les deux parties devraient renforcer la communication et la coordination entre elles et assumer les obligations et responsabilités internationales qui leur échoient, a-t-il dit.

Les relations entre la Chine et le Royaume-Uni ont rencontré des obstacles et des interférences actuellement, a estimé M. Wang, ajoutant que certaines personnes au Royaume-Uni réclament une "réinitialisation" des relations bilatérales dans une tentative pour renverser la coopération entre les deux pays, ce qui ne fera que précipiter leurs relations dans une impasse.

Les relations entre la Chine et le Royaume-Uni sont à la croisée des chemins, et les deux parties devraient rester rationnelles et matures, respecter les normes fondamentales régissant les relations internationales, respecter les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de l'autre, et maintenir les fondations politiques des relations bilatérales, a-t-il dit.

Concernant la question de Hong Kong, M. Wang a réaffirmé la position de principe de la Chine, soulignant que Hong Kong appartient à la Chine, et que les affaires de Hong Kong sont des affaires intérieures de la Chine.

C'est une question de principe, a-t-il dit.

La série de paroles et d'actes récents du Royaume-Uni concernant la loi chinoise sur la sauvegarde de la sécurité nationale à Hong Kong violent les normes fondamentales régissant les relations internationales, ce à quoi la Chine s'oppose fermement, a dit M. Wang.

L'élaboration et la mise en oeuvre de la législation de sécurité nationale de la Chine à Hong Kong a pour but d'améliorer l'état de droit à Hong Kong, et d'assurer le développement régulier et durable du régime "un pays, deux systèmes" sur la voie de l'état de droit, ce qui est pleinement en conformité avec la Constitution et la Loi fondamentale, a-t-il dit.

Cette législation non seulement contribue à la prospérité et à la stabilité de Hong Kong, mais elle est aussi propice à préserver les droits et intérêts légitimes de toutes les compagnies étrangères et de leur personnel à Hong Kong, a-t-il ajouté.

Concernant la question de la 5G, la Chine et le Royaume-Uni partagent un consensus pour offrir un terrain équitable à toutes les entreprises sur le principe de l'ouverture du marché, a dit M. Wang.

Il est regrettable que, sous la pression et la coercition d'un certain pays, le Royaume-Uni ait politisé des questions économiques et fait preuve de discrimination envers les entreprises chinoises, a déclaré M. Wang.

La Chine appelle la partie britannique à assurer un environnement d'investissement ouvert, équitable et non discriminatoire à toutes les entreprises, y compris les entreprises chinoises, et à restaurer la confiance des entreprises chinoises dans le marché britannique, a-t-il dit.

Suggest To A Friend:   
Print